Comment bien classer, organiser et mettre à jour sa clé USB avec Rekordbox


Rekordbox c'est le logiciel développé par Pioneer Dj afin d’analyser les morceaux dans le but de les transférer sur une clé USB afin de pouvoir les jouer facilement et avec toutes les infos de playback (waveform, hot cue, loops etc,,,) sur les contrôleurs DJ et les platines CDJ de la marque, dont les fameuses Nexus que l'on retrouve obligatoirement dans chaque club qui se respecte. Rekordbox c'est aussi désormais un logiciel qui tente de faire la nique à Traktor,  Serato ou Virtual Dj mais ça, c'est une autre histoire. On aura l'occasion de revenir dessus.  

Ce qui nous intéresse aujourd'hui c'est comment créer et tenir à jour sa clé USB pour aller jouer en club et ne pas finir avec une migraine parce qu'il manque des tracks dans la playlist ou que la synchronisation du logiciel avec la clé n'a pas fonctionné.  
 

" il faut le reconnaître ça ressemble plus au classement de tes vinyles dans tes bacs à la maison qu'à une véritable organisation digitale du DJ 3.0 du 21ème siècle. " 
 

Car oui,cela peut paraître évident pour les plus jeunes qui n'ont connu que cette façon de voir les choses mais ce ne l'est pas pour tout le monde. Moi le premier. Pourquoi ? Parce que je suis habitué depuis toujours à organiser ma discothèque par dossier, sous dossier, avec les genres, ou les années. Un classement physique que l'on retrouve sur le disque dur et facile à manipuler pour supprimer un morceau, en ajouter un ou faire des recherches. Du moins en apparence. Car il faut le reconnaître ça ressemble plus au classement de tes vinyles dans tes bacs à la maison qu'à une véritable organisation digitale du DJ 3.0 du 21ème siècle.  

Ce que propose Rekordbox, ce n'est ni plus ni moins qu'une organisation de base de données, à la manière d'un iTunes (d'ailleurs parfaitement intégré dans Rekordbox, vous pouvez donc importer vos playlists existantes) et un système de recherche et de classement utilisant les tags. En clair et concrètement, peux importe si vos morceaux sont tous dans le même dossier en vrac, l'important c'est de les taguer correctement afin qu'ils puissent être associé par le logiciel à une playlist (finalement un dossier virtuel) que vous aurez préalablement définie (ex : « Acid House » ou « Deep House»). C'est le système dit de la playlist intelligente : une ou plusieurs conditions sont définies pour chaque playlist intelligente et le logiciel se basera sur la correspondance exacte pour créer la sélection.  

Exemple 1  

genre = techno > tous les morceaux donc le tag ID3 genre sera « techno » seront associés à cette playlist  

Exemple 2  

genre = techno + artiste = wink > tous les morceaux donc le tag ID3 genre sera « techno » et dont l'artiste est « wink » seront associés à cette playlist  

à noter que les conditions peuvent être « ET » mais aussi « OU », ainsi dans le cas du « ou », tous les morceaux donc le tag ID3 genre sera « techno » mais aussi les morceaux dont l'artiste est « wink » (techno ou pas) seront associés à cette playlist. 
 


" Le monde du tout est possible vient de s'ouvrir à vous mais vous ne le réalisez pas encore : avec cette méthode vous pouvez associer un morceau à plusieurs playlists / sélections sans avoir de doublons sur votre clé ou votre disque dur " 

Pour ceux qui n'aiment pas taguer complétement et qui base sur le file name, l'option « fichier » existe aussi : ex  « fichier » contient « wink » > tous les morceaux dont le nom de fichier (file name) contient « wink » seront associés à cette playlist.  

Le monde du tout est possible vient de s'ouvrir à vous mais vous ne le réalisez pas encore : avec cette méthode vous pouvez associer un morceau à plusieurs playlists / sélections sans avoir de doublons sur votre clé ou votre disque dur, vous pouvez également changer les tags dans rekordbox, à la volée en naviguant dans vos playlists, ainsi un morceau tagué House par erreur alors qu'il s'agissait bien évidemment d'un bon gros Gabber Hollandais ira s'ajouter tout seul dans sa playlist (pour peu qu'elle soit crée auparavant, faut pas déconner non plus) dés que vous modifierez le tag id3.  

Maintenant comment faire pour mettre tout ça en œuvre quand on a déjà un classement du 3ème age, des tonnes de mp3 bien mis dans des dossiers et pas trop le temps (ou l'envie je comprends) de taguer tout ce petit monde ? On fait du bulk ! Explication.  

Il suffit (une de mes expressions favorites, c'est toujours simple à écrire) d'installer un petit logiciel de gestion des tags ID3. J'utilise Dbpoweramp (logiciel génial qui encode également à l'aide de Lame, juste le meilleur encodeur MP3) mais il y en a pleins d'autres comme Tag&Rename, un des plus connus. L'avantage de Dbpoweramp est son menu windows contextuel, il suffit d'un clic droit sur un track pour en modifier son tag, Et il suffit de sélectionner tout le contenu du dossier (ctrl+A) et de faire le même clic droit pour modifier les tags de tous les morceaux simultanément. En bulk donc. Attention, la même modification sera appliquée à tous les morceaux sélectionnés ! Mais c'est un peu ce qu'on veut, donc tant mieux,  

Exemple : Ouvre ton répertoire « Techno Caliente », sélectionne tous les morceaux (ctrl+A), un clic droit pour obtenir Edit ID-Tag (avec Dbpoweramp uniquement)

  

Une fenêtre va s'ouvrir, indiquant que les fichiers sont lus, il faut patienter. Une fois la lecture terminée (ça peut prendre un peu de temps suivant le nombre de morceaux), la fenêtre s'ouvre avec les champs du tag ID3, modifie le champs « genre » en indiquant « Techno Caliente » (puisque tu insistes pour appeler ça comme ça, on ne voudrait pas que tu ne t'y retrouve pas par la suite). En appuyant sur ok tu valides ensuite ton choix et désormais tous les morceaux de ce repertoire seront tagué « techno caliente » au niveau du genre.  

A présent il faut ouvrir Rekordbox afin d'importer les titres à la Collection. La Collection c'est tous les morceaux qui sont pris en compte par Rekordbox, si un morceau n'y figure pas, il ne sera jamais synchronisable sur ta clé ou ton disque dur.  

Direction le bas gauche de l'écran du logiciel, scroll vers le bas jusqu'à selectionner « navigateur » et retrouve ton dossier « techno caliente ». Une fois celui-ci ouvert, sélectionne tous les morceaux (ctrl+A) dans la partie centrale de la fenêtre, fais un clic droit et choisi « importer dans Collection « . Tous les morceaux vont être analysés et importé (virtuellement) dans la Collection Rekordbox.  

Il ne reste plus désormais qu'a créer notre première playlist intelligente.  

Se positionner sur « Listes de Lecture » dans la colonne de gauche et faire un clic droit pour selectionner « créer une nouvelle liste intelligente »  

Il faut maintenant renseigner un nom pour la playlist (je propose « techno caliente ») et définir les conditions d’accès des morceaux à la dite playlist : ici simplement on selectionnera « genre » dans le menu déroulant de gauche puis on gardera le signe égalitaire = indiquant que l'on souhaite une correspondance exacte, et enfin on indiquera le terme exact recherché (ici « techno caliente », suivez un peu...). Dès la validation, tous les morceaux de la Collection dont le tag est identique (les majuscules ne sont pas prises en compte donc Techno et techno c'est pareil), seront associés à cette liste et seront synchronisables sous ce libellé. 

  

Par la suite vous pourrez modifier un tag directement dans Rekordbox pour envoyer un track sur une autre liste, ou modifier des conditions afin d'élargir (ou restreindre) les sélections.  

Si par le plus grand des hasards vous avez déjà une multitude de morceaux importés dans la Collection sans que les tags ne soient corrects, ou que vous souhaitez modifier ceux-ci en masse, vous pouvez les travailler directement dans le dossier d'origine sur votre disque dur grâce à votre logiciel de gestion de tags ID3, il vous suffira par la suite de réimporter le dossier et de sélectionner les morceaux dans le navigateur Rekordbox afin de faire une mise à jour des informations en cliquant sur le bouton « rafraichir » (en fait une flèche gyroscopique) dans la fenêtre en bas à droite contenant les infos du morceau. Celle-ci peut se faire en masse également en sélectionnant tous les morceaux dans la fenêtre centrale et en cliquant sur le même bouton.  


Rekordbox ne mets pas à jour la collection automatiquement  (il n'y a pas de synchronisation automatique comme pour un dossier Cloud par exemple) si vous ajoutez des morceaux dans vos dossiers, il faudra toujours importer vos nouveautés et ajouts manuellement. Ainsi il vous appartient désormais lors de l'achat d'un morceau de ne pas bêtement le copier coller dans le répertoire qui vous semble approprié mais de bien vérifier son tag et de le modifier immédiatement en conformité avec vos listes intelligente et de ne pas oublier de l'importer dans la Collection Rekordbox  

Si ce fantastique track Tech House obtenu sur Traxsource est en fait de la Techno Caliente pour vous, changez tout de suite le tag et importer le morceau dans la Collection. Il ira directement dans la playlist adéquat, sera synchronisé sur la clé lors de l'export et sera toujours au bon endroit et disponible immédiatement via une recherche via les tags ou terme exact.  



 


à retenir :   

taguez bien vos morceaux, principalement l'artiste, le titre et le genre  

n'oubliez pas d'importer les morceaux dans la Collection sinon ça marche moins bien  

peu importe où se trouve le fichier physique, vous pouvez tout laisser en vrac  

la Collection reste en vrac mais ne devrait contenir que des morceaux correctement tagués  

on peut modifier les tags morceau par morceau directement dans Rekordbox 
 


rédacteur : David Duriez - www.davidduriez.com 
Ultime incarnation du sublime, j'ai toujours un truc à dire et je ne sors jamais sans ma licorne 
25/05/2016

Leave a comment

    Add comment